Notre vision

Comprendre les transformations des cellules normales en cellules cancéreuses est un savoir qui permet de mieux traiter et de suivre les traitements.

De nouveaux traitements existent contre le cancer. Ils ciblent des anomalies spécifiques à chaque tumeur, ce sont les thérapies ciblées.

Savoir si l’anomalie est présente est indispensable pour prescrire le bon traitement.

Comprendre

« La révolution dans la recherche sur le cancer peut se résumer à une seule phrase : le cancer est par essence une maladie génétique »

Bert Vogelstein

La connaissance de notre ADN a progressé de façon extraordinaire au début de ce siècle avec le séquençage complet du génome humain.

Les cellules cancéreuses portent des anomalies au niveau de leur ADN. Cela modifie leur code génétique, ce qui explique qu’elles fonctionnent mal et peuvent même être dangereuses pour l’organisme tout entier.

Connaître ces anomalies par le séquençage de l’ADN, c’est pouvoir les réparer avec des traitements spécifiques, les thérapies ciblées.

Tous les cancers ne portent pas les mêmes anomalies. C’est pourquoi avant de prescrire une thérapie ciblée on doit rechercher l’anomalie, notamment par le séquençage de l’ADN.

ADN

L'acide désoxyribonucléique, ou ADN, est une macromolécule biologique présente dans les cellules sous forme de double brin en hélice. Chaque brin est formé par une succession de petites sous-unités appelées — adénine (A), cytosine (C), guanine (G) ou thymine (T) L'ordre dans lequel se succèdent les sous-unités le long d'un brin d'ADN constitue la séquence de ce brin. C'est cette séquence qui porte l'information génétique.

Gène

séquence d’ADN qui sert à coder pour la synthèse de protéines.

Génome

Le génome est l'ensemble du matériel génétique d'un individu codé dans son ADN.

Code génétique

les sous-unités A-T-G-C de l’ADN forment des groupes de 3 (codons) qui correspondent à un acide aminé. Les protéines de la cellule sont synthétisées dans un ordre précis d’acides aminés ainsi codé par l’ADN.

Séquençage

ensembles de techniques de biologie moléculaire permettant de connaître l’ordre des sous-unités ATGC de l’ADN

ADN Tumoral

est l’ADN extrait des cellules cancéreuses. Il présente de nombreuses anomalies comme les mutations.

Mutations

une anomalie dans l’ordre des sous-unités ATGC s’appelle une mutation. Elle peut entrainer une anomalie dans la synthèse des protéines.

Thérapies ciblées

On appelle traitements ou thérapies ciblés des médicaments qui bloquent des mécanismes spécifiques des cellules cancéreuses.

Qui sommes-nous?

Développé par des Spécialistes du diagnostic biologique médical du premier groupe libéral de biologie médicale en France, imagénome offre des réponses novatrices à la nécessité de proposer des prises en charge de haute technicité au plus près des patients.

Une Plateforme de Biopathologie

Nous avons associés sur une seule plateforme la triple compétence nécessaire à l’étude des cellules cancéreuses, la biopathologie :

  • Anatomopathologistes : Ils isolent les cellules cancéreuses des tissus et apportent leur expertise pour le choix des tests à effectuer.
  • Cytogénéticiens : Ils sont spécialistes de l’anomalie des chromosomes qui sont souvent modifiés dans les cellules cancéreuses.
  • Biologistes moléculaires : Ils analysent les anomalies de l’ADN, mutations ou variation des gènes.

Ces 3 spécialistes travaillent ensembles pour fournir le compte-rendu de biopathologie le plus complet possible.

Ainsi le clinicien pourra choisir le traitement le plus adapté au cancer étudié.

Analyses

Elles sont réalisées à partir de la tumeur prélevée par le chirurgien (biopsie ou pièce tumorale) caractérisée par l’anatomopathologiste :

  • 1- Les cellules tumorales sont isolées
  • 2- L’ADN tumoral est extrait et contrôlé
  • 3- L’ADN est séquencé

Les anomalies sont recherchées par des techniques éprouvées, très sensibles, multiparamétriques permettant l’analyse de plusieurs gènes choisis en fonction des localisations de chaque cancer.

Résultats

  • 24 heures : C’est le temps nécessaire pour connaître la séquence ADN des gènes extraits des cellules cancéreuses.
  • Travail en réseau : Un travail en réseau avec les chirurgiens, oncologues radiothérapeutes et nos spécialistes du diagnostic moléculaire des cancers permet de partager les informations et d’orienter à partir des dernières connaissances, les patients vers les traitements les plus adaptés.
  • Résultats en ligne : Les résultats sont disponibles en ligne et accessibles aux cliniciens pour adapter leur traitements.