Panel de mutations dans les néoplasies myéloprolifératives

En cas de suspicion de néoplasie myéloproliférative, lorsque la recherche de mutation de JAK2V617F est négative, des mutations impliquant d’autres gènes peuvent être recherchée en fonction du contexte clinique : mutation de MPL et JAK2 exon 12 dans un contexte de polyglobulie de Vaquez, mutation de MPL ou CALR dans un contexte de thrombocytémie essentielle ou de myélofibrose primitive.

Code RIHN N455

Posted in: Tests, Oncohématologie